Commencer avec Jumping Fitness

On aime le Jumping Fitness et on travaille avec beaucoup de motivation et de créativité pour ce qui est aussi notre passion. Nous prenons en compte et nous nous inspirons des retours des sportifs qui utilisent nos produits, aussi bien des coachs que des participants assidus aux cours. On nous demande souvent comment ca se passe après avoir obtenu la formation de Jumping Fitness.

Depuis maintenant 2 ans, Jana est coach de Jumping Fitness en Allemagne. Nous sommes ravis qu’elle ait pris du temps pour répondre à quelques questions au sujet de son expérience et de son aventure avec Jumping Fitness.

Comment avez vous entendu parler du Jumping Fitness ?

J’étais au FIBO à Cologne en 2014, je cherchais d’autres cours à proposer car je n’étais pas satisfaite par les cours que je proposais et je voulais offrir quelque chose de différent. Les trampolines ont rapidement attiré mon attention, dès que j’ai essayé j’étais conquise.

Pourquoi avoir choisi de devenir professeur ?

Après ma rupture du ménisque, j’étais limitée, mais sur un trampoline ce n’était plus le cas. J’ai également choisi cette discipline car je croyais au potentiel qu’avait le Jumping Fitness dans ma région. J’ai déjà essayé beaucoup de disciplines mais à chaque fois elles ne marchaient que pendant un certain temps, puis les gens s’en lassaient car beaucoup de participants trouvaient ça trop difficile ou bien qu’ils n’étaient pas en condition physique suffisante. Le Jumping Fitness est adapté à tous, que ce soit aux hommes et aux femmes, aux jeunes ou aux personnes âgées, et le fait d’être en surpoids n’est pas un problème non plus. Les bases et la technique sont simples à apprendre et tout le monde peut les faire à l’intensité qu’il souhaite. Et bien qu’il y ait un nombre de pas de bases limité enseignés au début, tout l’enjeu est d’être créatif pour que les variations soient infinies.

Qu’est ce qui a changé pour vous avec le Jumping Fitness ?

Peu après avoir commencé, j’ai vu mon endurance augmenter. J’ai également perdu du poids, mon corps s’est affiné et les muscles étaient mieux définis. Comparé à d’autres sports d’endurance, le Jumping Fitness apporte encore plus de plaisir, le stress disparaît et je suis toujours motivée pour donner un cours.

Comment vos clients ont réagi aux cours de Jumping Fitness ?

Après avoir ouvert ma salle en septembre 2014, la curiosité était là, même si les gens restaient sceptiques. Après peu de temps les cours étaient pleins, maintenant j’ai 2 profs et même ma mère qui s’est mise à donner des cours pour répondre à la forte demande. La majorité des participants veulent se réinscrire aux cours suivants et les retours sont toujours positifs.

Quels sont vos projets pour le futur du Jumping Fitness ?

Je pense ouvrir une autre salle ou bien louer un studio de fitness pour permettre à plus de monde de participer aux cours car la liste d’attente grossit de plus en plus, même quand j’augmente le nombre de trampolines.

Que pensez-vous du développement du Jumping Fitness en général ?

Par rapport à d’autres sports, je pense que le Jumping Fitness n’est pas encore à son apogée et qu’il peut toujours toucher plus de monde. Je pense que sur une longue période, le Jumping Fitness peut être une alternative à d’autres sports d’endurance comme le jogging et le vélo.

Merci beaucoup Jana, nous vous souhaitons bonne chance et du plaisir à continuer de pratiquer le Jumping Fitness.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *